À propos des leçons

Chaque leçon permet de choisir entre différents modules dont la complexité va croissante, de même que le temps requis pour les parcourir.

Les leçons ont été structurées de façon à répondre aux besoins des étudiants, des enseignants et des apprenants autonomes, qu’ils disposent de peu de temps ou qu’ils souhaitent étudier un sujet en profondeur. Chaque leçon peut être composée d’un module PETIT, INTERMÉDIAIRE ou GRAND. Il convient de garder à l’esprit que les sujets abordés durant les leçons ne se limitent pas à la critique des sources numériques. Afin d’offrir une plus grande variété de possibilités aux professeurs, d’autres techniques qui jouent un rôle essentiel dans l’histoire numérique sont également proposées, telles que faire des recherches sur le web et créer une carte ou une chronologie numérique.

PETIT

S

15 minutes — Le PETIT module fait office d’introduction sommaire à un sujet lié à la critique des sources. Il est constitué d’une brève animation d’environ 6 à 7 minutes dans laquelle un certain nombre de termes et questions de base sont abordés. Il est suivi d’un quiz d’environ 10 minutes visant à évaluer la bonne compréhension des apprenants des concepts présentés dans l’animation. Le PETIT module s’adresse à un large public, qui fait preuve d’un intérêt général. Il convient ainsi aux apprenants autonomes hors contexte d’enseignement.

INTERMÉDIAIRE

M

max 90 minutes — Le module INTERMÉDIAIRE a été conçu pour une utilisation dans un contexte d’enseignement. Il offre dès lors des informations tant pour les étudiants que pour les enseignants. Il est constitué de plusieurs tâches qui permettent d’approfondir les divers sujets abordés dans l’animation. Son groupe cible comprend les étudiants de baccalauréat et leurs professeurs. Les tâches peuvent être réalisées par groupes de deux ou trois étudiants et prennent entre 30 et 90 minutes. Chaque tâche s’accompagne d’informations spécifiques quant aux résultats d’apprentissage.

GRAND

L

un jour — Le GRAND module propose un support pour l’organisation d’un atelier pratique d’au moins une journée. Cet atelier devrait être dirigé par un professeur ayant de l’expérience avec les outils numériques et requiert une certaine préparation ainsi qu’un environnement adéquat tel qu’une salle informatique. L’objectif du support d’atelier est de parcourir toutes les étapes requises pour la création d’un projet d’histoire numérique. Ces étapes peuvent comprendre la création d’un site internet ou d’un podcast, l’application d’un outil de narration pour créer une exposition numérique ou l’annotation d’un corpus de photos.

Comment utiliser les leçons ?

Un professeur peut choisir un(e) ou plusieurs modules et/ou tâches à réaliser et discuter en classe ou à donner en devoir. Les considérations suivantes peuvent aider les professeurs à choisir les supports adéquats :

  1. De quelle manière le sujet de la critique des sources numériques s’intègre-t-il dans un cours spécifique (p. ex. : « introduction aux méthodes de recherche », tel que généralement proposé en première année du programme de bachelor). Pour des suggestions, veuillez vous référer à la prochaine section.

  2. Le niveau de connaissance des étudiants et des professeurs en matière de numérique – pour une introduction aux bases de la culture numérique et pour évaluer les compétences numériques de vos étudiants, veuillez consulter les ressources sur le site web de l’Université de Sunderland.

  3. Le temps disponible – veuillez vous référer aux métadonnées de chaque tâche pour des informations sur sa durée.

Comment choisir une tâche ?

Ces leçons ne sont pas obligatoires et aucun enseignant n’est disponible pour surveiller les progrès et émettre des commentaires. Les professeurs sont dès lors invités à évaluer eux-mêmes la meilleure façon d’intégrer le contenu dans leurs propres cours. Afin de guider les professeurs dans leur choix, chaque tâche s’accompagne de métadonnées relatives à sa durée, aux résultats d’apprentissage, aux mots clés et aux exigences pratiques. Il est également possible de télécharger un PDF de la tâche afin de l’intégrer ailleurs. Des modèles téléchargeables sont fournis aux étudiants afin de leur permettre de réaliser leurs tâches.

Multilinguisme

Le contenu de la page web a été traduit en français et en allemand, afin d’atteindre un large éventail d’étudiants et de professeurs. Cependant, les liens présentés dans les tâches mènent principalement à du contenu en anglais. Le raisonnement sous-jacent à cette approche est qu’en fournissant le texte basique des tâches en français et en allemand, il sera plus facile pour les professeurs d’ajuster les tâches à leurs besoins en ajoutant leurs propres liens à la documentation qui est plus adaptée à leur propre programme.

Exemple de scénarios:

  1. Dans une séance sur la critique des sources d’environ 1,5 heure, vous pouvez regarder le clip « Du virage archivistique au virage numérique », qui dure 6 minutes, et demander ensuite aux étudiants de compléter le quiz, qui prend 15 minutes. Après cela, vous pouvez distribuer les 7 tâches aux étudiants regroupés en équipes de deux. Ils pourront commencer le travail en classe (uniquement la première section a, qui prendra entre 20 et 30 minutes) et le terminer à la maison. Les résultats de leur travail pourront être présentés à tour de rôle durant la séance suivante, ou dans le cadre d’un débat avec l’enseignant ou le professeur. La tâche peut aussi être modifié pour être adaptée à un autre sujet d’intérêt en choisissant d’autres exemples et en proposant d’autres liens.
  2. Dans une séance sur la culture numérique, vous pouvez regarder le clip « transformation », qui dure 2 minutes, compléter le quiz qui prend 15 minutes, et ensuite lancer une discussion en classe sur les concepts et les termes qui ont été présentés. Les étudiants pourront alors terminer les travaux en groupes durant leur temps libre. Le choix et la quantité des tâches dépendra de ce qui est généralement exigé comme implication personnelle de la part des étudiants, mais cela peut aller de 30 minutes à 3 heures.
  3. Dans un cours portant sur les études sur l’Holocauste ou sur l’histoire orale, vous pouvez regarder l’animation « David Boder : des fils d’acier au site web », qui dure 7 minutes, et compléter le quiz qui prend 15 minutes. Selon l’orientation donnée au cours, vous pouvez ensuite inviter les étudiants à regarder la version interactive de l’animation et à effectuer une série de tâches. Vous avez le choix entre des tâches qui traitent de la technologie des médias, de l’histoire orale, de la méthodologie des interviews et de la critique des sources. Si vous voulez vous aventurer d’avantage dans l’histoire de la technologie du web, vous pouvez regarder le cours vidéo « David Boder en ligne – comparaison de sites web 2000-2009 », qui dure 9 minutes. Ici, vous avez le choix entre une série de tâches qui traitent du développement de la technologie du web et la présentation de ressources numériques.