David Boder : des enregistrements à fils au site internet

Leçon sur la transposition de la collection d’interviews de survivants des camps de concentration rassemblée par le psychologue David Boder en 1946 en un site internet interactif en 2009.

Accès aux exercices
introduction S

Introduction

Leçon sur la transposition de la collection d’interviews de survivants des camps de concentration rassemblée par le psychologue David Boder en 1946 en un site internet interactif en 2009.

Quel est l’objectif de cette leçon ?

Comment le contenu est-il organisé ?

clip S

David Boder’s interview collection: from analogue to digital

S Animation sur David Boder et sa collection d’interviews : de l'analogue au numérique

Récit décrivant la transposition de la collection d’interviews de survivants des camps de concentration rassemblée par David Boder en 1946 en un site internet interactif en 2009.

interactive S

La collection d’interviews de David Boder : de l’analogue au numérique

S Animation interactive

Lisez l’introduction avant de lancer cette animation interactive

Dans cette version interactive de la vidéo, vous devez cliquer sur le cadre rectangulaire de texte blanc sur fond noir qui s’affiche en bas à gauche de votre écran. En cliquant sur cet élément, vous appelez une fenêtre contenant davantage d’informations sur un sujet spécifique. Vous avez besoin de ces informations pour mener à bien la tâche. Si vous ne souhaitez pas attendre qu’un tel cadre apparaisse pendant que vous visionnez la vidéo, vous pouvez cliquer sur l’index dans le coin inférieur gauche de l’écran. Un aperçu de tous les cadres et sujets s’affiche tel qu’illustré ci-dessous.

Le thème commun de ces sujets est le processus au cours duquel les sources historiques passent de leur forme analogique à une représentation numérique et le lien entre ces changements et les évolutions sociétales et technologiques. Dans la mesure où la vidéo aborde un large éventail de sujets allant de la physique et de la technologie de reproduction à l’historiographie de l’Holocauste et à la méthodologie d’interview, les tâches peuvent être mises en relation avec une large palette de cours. Certaines s’intégreront très bien dans l’historiographie et les études de l’Holocauste, tandis que d’autres relèvent davantage de l’approche des études des médias ou des études en sciences de l’information. Les professeurs peuvent choisir la/les tâche(s) la/les plus pertinente(s) en consultant les balises dans les métadonnées.

assignment M

1 sur 11 — Comparaison entre l'enregistreur analogique à fil et l'enregistrement audionumérique

Certains se demandent peut-être pourquoi les étudiants en sciences humaines devraient connaître la technologie obsolète de l’enregistreur à fil. L’objectif est de comprendre la différence entre les principes physiques de l’enregistrement sonore à l’ère analogique et leur rapport avec ceux de la technologie numérique. Porter un regard critique sur les sources numériques ne consiste pas simplement à réfléchir à la valeur informative d’une source historique. Cela implique également de considérer le moyen de transmission de l’information et ses qualités matérielles. Étant donné que les technologies numériques de l’information sont désormais omniprésentes dans notre vie quotidienne, il est important de comprendre leurs phénomènes physiques sous-jacents et d’avoir l’occasion de réfléchir à la manière dont le passage de l’analogique au numérique a affecté notre utilisation de la technologie.

Instructions

10 min

1.a Enregistrement et principes physiques

15 min

1.b Enregistrement numérique/analogique

Suggestions de lectures/vidéos

Résultats d'apprentissage

  • Connaître les principes physiques des enregistrements audio sous forme analogique et numérique
  • Comprendre l’impact des technologies dans la diffusion des connaissances

2 sur 11 — Les différentes façons de documenter les témoignages sur l'Holocauste

Lorsqu’on réfléchit à la valeur et à la signification d’une source publiée sur internet, il est important de prendre en compte le contexte de sa création. Tout transformer en données numériques consultables augmente le risque de faire abstraction des différentes méthodes et approches utilisées par les chercheurs pour créer leurs données originelles. Cet exercice a pour objectif de mettre en évidence les différences entre les témoignages des survivants de l’Holocauste résumés par écrit et ceux enregistrés sur un appareil par David Boder. Certes, tous ces témoignages sont accessibles en ligne, ils présentent néanmoins des différences que nous vous invitons à explorer. A cette occasion, vous pouvez constater que le format numérique permet d’explorer les témoignages de manières qui n’étaient pas possibles lorsque ceux-ci étaient conservés dans des archives. Pour les exercices qui suivent, nous vous proposons de travailler avec deux sites web (en anglais) :

  • DEGOB - National Committee for Attending Deportees. Recollections of the Holocaust - The world’s most extensive testimonial site http://degob.org/index.php. Il s’agit d’une collection de témoignages constituée par le Comité national hongrois d’assistance aux déportés.
  • Voices of the Holocaust https://voices.library.iit.edu/

Instructions

10 min

2.a Critique des sources

15 min

2.b Première exploration des archives : comment les verbes sont utilisés

15 min

2.c Deuxième exploration des archives : comment les principaux personnages sont représentés

15 min

2.d Troisième exploration des archives : l’identité du locuteur

Suggestions de lectures/vidéos

Résultats d'apprentissage

  • Comprendre dans quelle mesure la méthode utilisée pour recueillir des données a un impact sur sa valeur informative pour les futurs chercheurs.
  • Comprendre les limites et les avantages de l’accès en ligne aux bases de données regroupant des récits personnels.

3 sur 11 — Qui sont ces personnes ? Photographie et identité

Dans l’animation sur David Boder, des photographies de victimes et de familles ont été utilisées sans préciser leur identité. Cela a pour but de créer une association. La photo représente un groupe ou un contexte socioculturel. En un sens, le même effet est créé avec les films d’actualités sur les camps de concentration libérés, comme l’a observé David Boder : les gens sont présentés comme des anonymes sans tenir compte de leur individualité.
Étant donné que cette leçon porte sur la critique des sources, nous avons tenté de retracer le contexte dans lequel ces photos ont été prises et de retrouver le nom des personnes photographiées. L’exercice invite les étudiants à identifier le contexte dans lequel ces photos ont été prises et à découvrir comment elles se sont retrouvées dans cette animation.

Instructions

20 min

3.a Qui se cache derrière le contenu en ligne ?

20 min

3.b Photos en ligne utilisées dans le contexte historique approprié

Suggestions de lectures/vidéos

Résultats d'apprentissage

  • Comprendre que les photographies peuvent être utilisées à différentes fins.
  • Comprendre en quoi les technologies numériques et du web ont amélioré la réutilisation des photographies.
  • Apprendre à déterminer l’origine d’une photo grâce aux recherches sur internet.

4 sur 11 — Qui sont ces familles?

Dans l’animation sur David Boder, des photographies de victimes et de familles ont été utilisées sans préciser leur identité. Cela a pour but de créer une association. La photo représente un groupe ou un contexte socioculturel. En un sens, le même effet est créé avec les films d’actualités sur les camps de concentration libérés, comme l’a observé David Boder : les gens sont présentés comme des anonymes sans tenir compte de leur individualité.
Étant donné que cette leçon porte sur la critique des sources, nous avons tenté de retracer le contexte dans lequel ces photos ont été prises et de retrouver le nom des personnes photographiées. L’exercice invite les étudiants à identifier le contexte dans lequel ces photos ont été prises et à découvrir comment elles se sont retrouvées dans cette animation.

Instructions

20 min

4.a Qui se cache derrière le contenu en ligne ?

20 min

4.b Photos publiées en ligne

Suggestions de lectures/vidéos

Résultats d'apprentissage

  • Understanding how photographs can be used for different purposes,
  • Understanding how digital and web technologies have enhanced the re-use of photographs
  • Learning to trace the origin of a photo through web research

5 sur 11 — L'approche de David Boder : des statistiques à l'expression

L’approche de David Boder est passée de celle d’un sociologue traditionnel cherchant à recueillir des preuves à celle d’un ethnographe documentant les expressions des personnes. La séquence présentée dans cette boîte a été tournée à Hénonville, mais elle montre uniquement des images animées de personnes sans le son. Le son est enregistré sur un support distinct. Cet exercice vise à faire prendre conscience aux étudiants de la dimension multimodale d’une source et de la manière dont le web facilite l’accès à ces différents modes. Les étudiants sont invités à réfléchir au contexte de la création, au contexte de la préservation et au contexte de la numérisation du support.

Instructions

20 min

5.a Reconstitution de la séquence de transformations : images

20 min

5.b Reconstitution de la séquence de transformations : chanson

Suggestions de lectures/vidéos

Résultats d'apprentissage

  • Apprendre les différents modes d’une source audiovisuelle.
  • Apprendre à distinguer la différence de nature existant entre une chanson en tant que source historique et une séquence filmée.

6 sur 11 — Où David Boder a-t-il réalisé ses interviews ?

Comme le mentionne la vidéo, David Boder a réalisé ses interviews dans des conditions difficiles. Il avait du mal à trouver des endroits tranquilles pour être en tête à tête avec les personnes qu’il souhaitait interroger. Cela a affecté la qualité de ses enregistrements et a sans doute eu un impact sur la durée des interviews. Pour vous donner une idée de ces conditions, vous pouvez regarder une vidéo réalisée par Yad Vashem sur la situation dans les camps de déplacés.
Cet exercice vise à vous montrer que les camps de déplacés étaient les premiers lieux de « production de connaissances » sur l’Holocauste.

Instructions

15 min

6.a Envisager un avenir

20 min

6.b Documenter le passé récent

30 min

6.c Les camps de déplacés en 1945 et 1946

Suggestions de lectures/vidéos

7 sur 11 — Aperçu du livre de David Boder : transformation du témoignage oral en texte dactylographié

David Boder a retravaillé ses sources de base, c’est-à-dire les transcriptions de ses interviews, pour les publier dans son premier ouvrage. Dans la version interactive, vous pouvez voir un fichier PDF présentant une partie de son livre. En consultant un livre qui est une représentation textuelle d’une interview orale traduite de l’allemand vers l’anglais, le lecteur doit être conscient des modifications qui ont été apportées. Le but de cet exercice est de montrer comment une source, en l’occurrence un enregistrement audio, peut être représentée sous différentes formes en fonction des conventions spécifiques du support. Vous comparerez la même interview, telle qu’elle a été publiée dans le livre en 1948, avec sa représentation numérique en ligne créée en 2009.

Instructions

30 min

7.a Comparer une transcription anonyme avec sa version numérique en ligne

30 min

7.b Comparaison entre la lecture et l’écoute

60 min

7.c Réflexion sur vos expériences

Suggestions de lectures/vidéos

Résultats d'apprentissage

  • Comprendre l’interaction entre les conventions d’une méthode de collecte de données, les conventions du support à travers lequel ces données sont partagées et l’apparence de sa représentation.

8 sur 11 — Comparaison entre une copie miméographiée et une copie numérique

Tout au long de sa vie, David Boder a vu les possibilités de reproduction de textes et d’images se multiplier. En dehors du miméographe, il a utilisé la microcarte pour diffuser ses volumes de transcriptions auprès d’universités et d’instituts de recherche.
Cet exercice a pour but de mieux comprendre comment l’introduction des technologies de communication a renforcé la capacité des individus à diffuser un message.
La réduction des coûts et des protocoles faciles à gérer impliquent que des personnes non familiarisées avec les technologies d’impression peuvent désormais diffuser leurs travaux.

Instructions

30 min

8.a Comparer les technologies de reproduction

15 min

8.b Qu’est-ce qu’une source authentique ?

15 min

8.c Miméographe et microcarte

Suggestions de lectures/vidéos

Résultats d'apprentissage

  • Comprendre la différence entre le concept d’« original » à l’ère analogique et son évolution avec l’avènement de la technologie numérique.

9 sur 11 — Où et comment consulter les travaux de David Boder ?

La liste des universités et des instituts de recherche ayant reçu une copie des transcriptions de David Boder montre les endroits qu’il considérait comme des centres de connaissances importants pouvant bénéficier de son travail. Aujourd’hui, l’héritage qu’il nous a laissé est concentré dans un nombre limité d’instituts situés principalement aux États-Unis.
Cet exercice vise à établir un parallèle entre les efforts de D. Boder pour diffuser ses travaux et la répartition géographique des instituts qui conservent actuellement une partie de son héritage.
Vous devrez créer une carte et y indiquer les instituts qui détiennent une partie de cet héritage. Vous effectuerez également des recherches sur la manière dont les technologies de communication numériques sont utilisées pour créer un accès en ligne aux travaux de D. Boder.

Instructions

30 min

9.a Cartographier l’héritage de David Boder (1) - où trouver ses travaux originaux ?

30 min

9.b Cartographier l’héritage de David Boder (2) - qui a publié des copies de ses travaux sur internet ?

30 min

9.c Cartographier les liens hypertextes vers l’héritage de David Boder

Suggestions de lectures/vidéos

Résultats d'apprentissage

  • Apprendre à utiliser un outil pour créer une carte numérique.
  • Comprendre que les diverses archives gèrent de manière distincte l’accès aux sources historiques.
  • Comprendre comment utiliser les technologies numériques pour diffuser des connaissances.

10 sur 11 — Quelles sont les sources de l'information selon laquelle Mahmoud Ahmadinejad a nié l'existence de l'Holocauste ?

Les déclarations du président iranien Mahmoud Ahmadinejad relayées par la presse en 2005 auraient joué un rôle décisif dans la mobilisation des ressources pour la publication en ligne de l’intégralité des travaux de David Boder. Naturellement, les propos qui mettent en doute la réalité de l’Holocauste déclenchent des débats houleux et empreints d’émotion. Néanmoins, chaque déclaration qui paraît dans la presse, quel que soit son support, doit faire l’objet d’une critique attentive des sources. Ce principe vaut aussi bien pour les historiens que pour les journalistes.
Cet exercice aidera les étudiants à identifier les sources de l’information relative à la négation de l’Holocauste par Mahmoud Ahmadinejad, à déterminer comment cette information s’est répandue et à analyser comment elle a été présentée par la presse internationale.

Instructions

60 min

10.a Points de vue sur le négationnisme

60 min

10.b Placer la déclaration dans un contexte plus large

60 min

10.c L’événement organisé en Iran en 2006 vu par la presse internationale

Suggestions de lectures/vidéos

Résultats d'apprentissage

  • Comprendre les mécanismes de production et de diffusion de l’information à l’ère analogique et à l’ère numérique.

11 sur 11 — Un extrait du témoignage d'Edith Zierer en 1946

En 1946, Edith Zierer, alors âgée de quinze ans seulement, a été interviewée par David Boder à l’orphelinat pour enfants juifs déplacés Bellevue, situé à Paris. L’interview a été réalisée en allemand. En juin 2003, soit 57 ans plus tard, elle a de nouveau été interviewée en hébreu par un employé du Musée du Mémorial américain de l’Holocauste. L’objectif de cet exercice est de montrer comment le récit sur un même sujet, c’est-à-dire l’expérience en camp de concentration et son impact sur la vie, évolue avec le temps et est déterminé par l’âge et le statut à la fois de l’intervieweur et de l’interviewé. Vous comparerez les caractéristiques de l’interview réalisée en 1946 et de celle réalisée en 2003.

Instructions

60 min

11.a Comparaison entre une enfant de 15 ans et une femme de 70 ans

30 min

11.b Des technologies différentes

Suggestions de lectures/vidéos

Résultats d'apprentissage

  • Comprendre la temporalité spécifique de l’histoire orale en tant que source historique.
  • Comprendre les évolutions en matière d’accessibilité et de technologies.